Technologies de libération contre contrôle technologique

Sous la direction de François-Bernard Huyghe, l’Observatoire Géostratégique de l’Information au sein de l’IRIS (Institut des Relations Internationales et Stratégiques) a pour but d’analyser l’impact de l’information mondialisée sur les relations internationales. Comprendre le développement des médias et de l’importance stratégique de la maîtrise de l’information. Il traite par exemple des rapports de force entre puissances politiques et économiques et les firmes qui contrôlent le flux des informations dans le Monde.

Le dernier dossier paru ce mois amorce une réflexion sur les technologies de libération et le contrôle technologique, dont le fil rouge est l’emploi que font gouvernements et populations des nouveaux outils numériques. Le dossier balaie un large champ de la thématique, évitant l’approche trop techniciste.

Deux membres de l’Alliance GéoStratégique ont prêté leur concours à cette étude, ainsi Charles Bwele du blogue Electrosphère s’est-il penché sur le dilemme Chinois du dictateur tandis que Yannick Harrel du blogue Cyberstratégie Est-Ouest s’est attelé à traiter de la logique de l’épée et du bouclier au sein du cyberespace. Et de clore leurs analyses par un échange consacré aux enjeux de ces technologies numériques au vu des évènements d’ordre géopolitique survenus ces dernières années.

Le lien de téléchargement du document au format PDF

Be Sociable, Share!

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

UA-7688295-1